Street Art à la Maison de la Céramique de Salernes

Miss.Tic, Cueillir l'euros de la vie 2, sculpture en céramique recto, 2017 ©Miss. Tic

M. Chat, Chaccolade 2, sculpture en céramique peinte à la main, 2016 ©Bruno Pellarin

Jérôme Mesnager, vase en céramique peint à la main 2, 2017 © Bruno Pellarin

Jacques Villeglé, L’européanisation du pop, sculpture en céramique peinte à la main, 2017 © François Poivret

Trulli
Miss.Tic, Cueillir l'euros de la vie 2, sculpture en céramique recto, 2017 ©Miss. Tic
Trulli
M. Chat, Chaccolade 2, sculpture en céramique peinte à la main, 2016 ©Bruno Pellarin
Trulli
Jérôme Mesnager, vase en céramique peint à la main 2, 2017 © Bruno Pellarin
Trulli
Trulli
Jacques Villeglé, L’européanisation du pop, sculpture en céramique peinte à la main, 2017 © François Poivret

Il ne vous reste que quelques jours pour découvrir une exposition d’un genre nouveau, mêlant création contemporaine et technique ancestrale à la Maison de la Céramique Architecturale Terra Rossa de Salernes. “Céramique, le nouveau défi du street art” défie les street-artistes à créer des oeuvres en céramique. Cette initiative, lancé par Guy Moch, le curateur de l’exposition, convie des grands noms tels que Nick Walker, Miss Tic, M. Chat, Nasty, L’Atlas, Levalet, Jacques Villeglé, Jérôme Mesnager, Yang Mun-Gi ou Speedy Graphito. Le street art change de support? Découverte!

L’originalité de cette exposition réside dans la pluralité des techniques exposées. Acrylique, huile, pierre et posca viendront se confronter au sable. Eric Brugier et Laurent Rigail, galeristes parisiens réputés dans le street art, en collaboration avec Guy Moch, ont choisi un grand technicien de la céramique pour réaliser ces dernières. Jean Marie Foubert, qui travaille à la Tuilerie de Treigny, maîtrise les pratiques artisanales de ce procédé. L’audace du projet s’est révélée dans le challenge proposé aux artistes de se confronter à une technique inconnue. Et comme le souligne Guy Moch : ” Rien n’a été facile, mais ce défi n’a pas été que celui des artistes, il a été aussi celui du Comité du Musée Terra Rossa et de sa présidente Nicole Fanellilorsque nous lui avons proposé un concept nouveau avec des oeuvres qui n’existaient pas encore “.

Le résultat est admirable. L’Urban Art, déjà confronté à la rugosité des supports citadins, se retrouve magnifié dans des oeuvres atypiques et singulières. Cette aventure artistique efface encore plus les frontières entre chaque genre. L’alchimie des matériaux engendre une alchimie créatrice pleine d’inventivité. Une exposition rare et originale à savourer in situ mais aussi à s’offrir car ces oeuvres uniques sont disponibles à la vente. A titre d’exemple,  M. Chat propose 25 exemplaires de Chat en céramique à 1600€ et 8 exemplaires de tableaux en céramique à 1400€. Des prix abordables quand on pense que les artistes participants ont une renommée internationale.

INFORMATIONS PRATIQUES
“Céramique, le nouveau défi du street art”
/!\ Derniers Jours : Jusqu’au 01 octobre 2017
Maison de la Céramique Architecturale Terra Rossa
Quartier des Launes, Route des Quatre Chemins
83690 Salernes
Ouvert le lundi de 15h à 18h, et du mercredi au dimanche de 10h à 13h/ 15h à 18h
Fermé le mardi
https://www.terrarossasalernes.fr

Marlène Pegliasco

Diplômée d’un Master en Histoire de l’Art et habitant à Toulon,j'ai créé le blog Art In Var (www.artinvar.fr) afin de partager avec mes lecteurs, la riche actualité artistique de ce beau dé...

Voir le profil de l'auteur

Plus d'articles Art contemporain

A lire aussi

2 Mins.
#MONTREAL Jack Lazare est un homme d'affaires passionné par la photographie depuis près de vingt ans. Le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) met en valeur une grande partie de sa collection, c’est…
#TOULON Initiée par le photographe Gérard Dubois, Take 5 – Street Photography est une exposition qui rend hommage à la photographie de rue. La rue, la ville, la vie citadine, avec ses artères et ses…
#PARIS Picasso-Rutault. Grand Ecart est un dialogue entre deux processus créatifs différents. Jusqu’au 24 mars, le Musée National Picasso-Paris confronte une vision plus traditionnelle de la peinture, toile  achevée et signée du maitre Picasso…