L’Empire : Kubilai Khan investigations et les violences mexicaines

D’une intensite peu commune, la nouvelle création du Toulonnais Frank Micheletti nous amène sur les routes du Mexique. Des violences permanentes envers les migrants plongent la réalité en une atrocité humaine insoutenable. Des non-dits que la création artistique fait sortir et expose. L’Empire est un ballet de sens où danse, musique et dessins se lient et s’allient dans une chorégraphie poétique, oubliant la brutalité et rêvant de jours meilleurs. Les nouvelles technologies s’invitent dans le discours théâtral et propose un spectacle d’une grande modernité. Création de dessins informatiques par Hildegarde Laszak, musique électronique live par Frank Micheletti, danse de Gabriela Ceceña, les arts s’entrechoquent comme autant de corps bousculés et errant vers la Terre Promise, celle de l’espoir. Un espoir qui se conjugue au féminin avec ce dessin  représentant une femme, le bras vers l’horizon, montrant la voie vers ce chemin tant souhaité: vivre!. Un spectacle d’une forte fragilité.

INFORMATIONS PRATIQUES
L’Empire
Durée 50 min
Représentations tous les soirs à 20h jusqu’au 19 janvier 2018
Le Liberté – Scène Nationale de Toulon
Place de La Liberté
83000 Toulon
Plus d’infos ici

Chorégraphie et conception Frank Micheletti
Avec Gabriela Ceceña
Dessins Hildegarde Laszak
Musique en direct Frank Micheletti

Marlène Pegliasco

Diplômée d’un Master en Histoire de l’Art et habitant à Toulon,j'ai créé le blog Art In Var (www.artinvar.fr) afin de partager avec mes lecteurs, la riche actualité artistique de ce beau dé...

Voir le profil de l'auteur

A lire aussi

#TOULON 30 ans de création. 30 ans d’ouverture sur de multiples formes artistiques, de découvertes, de matière, d’idées, de thématiques analysant nos manières, décryptant nos codes sociaux, dénonçant une actualité difficile. Des souvenirs à…
#TOULON  Se laisser embarquer dans un imaginaire numérique affranchi de la contrainte de la gravitation : telle est la promesse faite par le théâtre Le Liberté  dans le cadre de son festival numérique. Nouvellement appelé Le…
#PARIS 22 janvier 2017. Opéra de Paris. On entend le tambour, qui marque le rythme comme pour quelque chose d'annonciateur. On entend des voix, des soupirs. Lumière : Une foule assez compacte, concentrique. Des jeunes…