Notre invité de la semaine est Jean-Pierre Blanc

Cette semaine, nous accueillons Jean-Pierre Blanc, fondateur et directeur du festival de mode, de photographie et d’accessoires de mode à Hyères qui s’est inauguré jeudi dernier. Chaque jour, il partagera avec nous ses coups de cœur, et on commence aujourd’hui avec son portrait chinois.

Né à Hyères en 1964, autodidacte, père de deux enfants, Jean-Pierre Blanc crée en 1986 le Festival International des Arts de la Mode destiné à soutenir les jeunes créateurs. Directeur de l’Office d’Action Culturelle et de l’Animation de la ville d’Hyères de 1990 à 1995, il développe en parallèle le festival qui accroît son offre et s’ouvre à la photographie en 1997. Cette même année, il devient directeur de l’association villa Noailles – Festival des Arts de la Mode à Hyères.
En 1999, il co-fonde le Festival de musiques électroniques Aquaplaning avec Armand Tomassian qui aura lieu jusqu’en 2002.
De 1995 à 2002, il est responsable de la programmation des expositions, animations et de l’action jeune public de la ville d’Hyères. Il initie alors expositions et résidences à la villa Noailles qui est encore, à l’époque, en restauration.
Il crée notamment, en 1995, le Festival des enfants, dédiant la ville et ses structures culturelles aux enfants la semaine précédant Noël (expositions, ateliers, cinéma…).
Depuis 2003, Jean-Pierre Blanc est directeur de la villa Noailles, désormais centre d’art, où il programme des expositions contemporaines de mode, de photographie, de design et d’architecture. Il initie dès lors des projets ambitieux tournés vers l’accès à la culture, la re-découverte du lieu et la mise en avant de jeunes créateurs.
Il fonde en 2006, le festival Design Parade qui a lieu chaque année au mois de juillet, sur le même principe que le Festival International de Mode et de Photographie. Un nouveau volet s’y ajoute en 2016 consacré à l’architecture intérieur et qui prend place à Toulon.
Afin de compléter l’offre faite aux créateurs, quatre chambres aménagées par quatre designers contemporains (François Azambourg, BLESS, Florence Doléac, David Dubois), répondant à la commande publique, sont inaugurées le 27 octobre 2007 dans la Petite villa. Elles permettent le séjour des artistes en résidence.
En juillet 2010 est inaugurée l’exposition permanente consacrée à l’histoire de la villa Noailles et à l’extraordinaire mécénat que ses commanditaires ont mené de 1920 à 1970. Réunissant deux jeunes chercheurs, l’exposition est le seul éclairage scientifique à ce jour sur le couple. Les recherches ont permis de découvrir l’étendue des commandes et aides que Charles et Marie-Laure de Noailles ont apportées, avec fidélité, aux avant-gardes du XXe siècle et de comprendre la place de la villa hyéroise dans ce contexte. Documents et œuvres – art, architecture, aménagements, cinéma, musique, danse – sont mis en lumière par une scénographie (David Dubois puis David des Moutis) et un graphisme (Frédéric Teschner) contemporains.
Un atelier de prototypage a ouvert en 2015. Le Château Saint Pierre, proche de la villa Noailles, est un support technique pour les jeunes créateurs. Lieu de longue résidence et atelier, la nouvelle villa est pensée comme une aide directe à la création contemporaine.
La villa Noailles est aujourd’hui ouverte toute l’année, accueillant un public toujours plus nombreux et éclectique (public local, national et international), proposant une programmation axée sur quatre thèmes : la mode, la photographie, le design et l’architecture. Expositions, festivals, concours, résidences, commandes, visites scolaires et de groupe, ateliers pour les enfants, les adolescents et les familles, conférences ont lieu toute l’année, gratuitement.
De la « petite maison intéressante à habiter », commandée par le couple Noailles et fréquentée par les avant-gardes du XXe siècle, puis vendue à la ville d’Hyères en 1970, restée plusieurs années inoccupée, Jean-Pierre Blanc a fait un centre d’art reconnu sur la scène internationale. En constante évolution, la villa Noailles perpétue l’action de mécénat et d’ouverture voulue par ses commanditaires dès les années 1920.

Le Portrait chinois de Jean-Pierre Blanc

Si j’étais une œuvre d’art : Le portrait de Marie-Laure de Noailles par Christian Bérard, deux immenses artistes que j’admire beaucoup.
Si j’étais un musée ou une galerie : la villa Carmignac à Porquerolles qui ouvre le 2 juin, la nouveauté, la nouvelle aventure, l’énergie du début, le lieu magnifique !
Si j’étais un artiste : Karl Lagerfeld pour son esthétisme, sa carrière, son immense culture, sa générosité, son sens du partage, son travail extraordinaire chez Fendi comme chez Chanel.
Si j’étais un livre : Marcel Pagnol, Le Château de ma mère,
Si j’étais un film : Pierrot le fou, de Jean-Luc Godard, Porquerolles, Hyères, Toulon magnifiés en 1965, la révolte de 1968.
Si j’étais un morceau de musique : Juliette Armanet, à la folie & Eartha Kitt, All by myself
Si j’étais une photo accrochée sur un mur : The Ballad of Sexual Dependency par Nan Goldin
Si j’étais une citation : Arthur Rimbaud : ” l’éternité, la mer mêlée avec le soleil ! ”
Si j’étais un sentiment : L’amour, la vie ( l’amour ne disparaît jamais )
Si j’étais un objet : la montre double bracelet de Martin Margiela chez HERMES
Si j’étais une expo : Philippe Parreno au Palais de Tokyo, Pierre HUYGHE au Centre Pompidou, l’extase
Si j’étais un lieu d’inspiration : l’ile du Levant, le paradis
Si j’étais un breuvage : l’eau minérale naturelle, la vie
Si j’étais un héros/héroïne : Charles et Marie Laure de Noailles
Si j’étais un vêtement : le tee shirt officiel du 33ème festival d’Hyères par Marcius (Marc Turlan et Marius Bouleteix)

Retrouvez la carte blanche de notre invité

> Carte blanche photographique de Jean-Pierre Blanc : François Halard (mardi 1er mai 2018)
> Carte blanche à Jean-Pierre Blanc : Marc Turlan (mercredi 2 mai 2018)
Carte blanche à Jean-Pierre Blanc : L’île du Levant (jeudi 3 mai 2018)
La Playlist et les Bons Plans (vendredi 4 mai 2018)

INFORMATIONS PRATIQUES
33ème festival de mode, de photographie et d’accessoires de mode à Hyères
Villa Noailles
Montée de Noailles
83400 Hyères
http://villanoailles-hyeres.com/festival-2018/pw/

Marie-Elisabeth de La Fresnaye

Après une formation en littérature et histoire de l'art, Marie de la Fresnaye intègre le marché de l'art à Drouot et se lance dans l'événementiel. En parallèle à plusieurs années en entrepri...

Voir le profil de l'auteur

A lire aussi

#NICE S'il est une tradition scrupuleusement respectée dans l'art contemporain, c'est bien celle de ce parcours des « visiteurs du soir » que propose chaque année le réseau Botox(s) ! Le week-end du 24 et 25…
#CLERMONT-FERRAND Initialement festival d’art vidéo, VideoFormes qui vient de lancer sa 34 édition à Clermont Ferrand s’est ouvert au fil des années à d’autres pratiques artistiques pour devenir aujourd’hui le premier festival d’arts numériques en…
# MIAMI La LOEWE Foundation est depuis plusieurs années un soutien très engagé auprès d'artistes contemporains, toutes pratiques et démarches artistiques confondues. Pour la quatrième année consécutive, elle investit sa boutique du Design…