L’esprit d’une collection: Donations à La Fondation Maeght

Jacques Monory, Tigre n°5, 2008. Huile sur toile, 320 x 380 cm. Don de l’artiste, 2009. © Adagp, Paris 2018-2019. Photo Claude Germain Archives Fondation Maeght.

Djamel Tatah, Sans titre, 2013. Huile cire sur toile, 160 x 160 cm. Don de l’artiste, 2013 © Adagp, Paris 2018-2019. Photo Claude Germain Archives Fondation Maeght.

Eduardo Arroyo, Chien à Kreutzberg, 1976. Caoutchouc, 64 x 158 cm. Don de l’artiste, 2017. © Adagp, Paris 2018-2019. Photo Archives Fondation Maeght.

Gérard Garouste, Don Quichotte, 2013. Bronze,64 x 37 x 37 cm. Don de l’artiste, 2015. © Adagp, Paris 2018-2019. Photo Claude Germain Archives Fondation Maeght.

Pablo Palazuelo, Les nuits I – Les levants de l’aurore, 1956. Encre de Chine sur papier, 104 x 73,5 cm. Don Marguerite et Aimé Maeght, 1974 © Pablo Palazuelo. Photo Archives Fondation Maeght.

Burhan Doğançay, Mustached Face, 1989. Acrylique sur toile, collage fumage, 102 x 127 cm. Don d’un collectionneur, 2016 © Burhan Doğançay. Photo Claude Germain Archives Fondation Maeght.

Fernand Léger, La Partie de campagne, 1954. Don Marguerite et Aimé Maeght, 1964 © Adagp, Paris 2018-2019.

Gérard Gasiorowski, Croûte – Arc de triomphe, 1974. Acrylique sur bois, 60 x 44.5 cm. Don Adrien Maeght, 2013. © Gérard Gasiorowski / Galerie Maeght, Paris. Photo Claude Germain Archives Fondation Maeght.

Jörg Immendorff, Sans titre, 2006. Huile sur toile, 280 x 330 cm. Don Oda Jaune / Souscription Société des Amis de la Fondation Maeght, 2016 © Estate of Jörg Immendorff. Photo Claude Germain Archives Fondation Maeght.

Erró, The Spanish comicscape, 1981-1982. Peinture glycérophtalique sur toile, 200 x 300 cm. Don de la Société des Amis de la Fondation Maeght, 2009. © Adagp, Paris 2018-2019. Photo Claude Germain Archives Fondation Maeght.

Eugène Dodeigne, Projet pour Saint-Bernard, 1965. Fusain sur papier, 108 x 76 cm. Don de l’artiste, s.d. © Adagp, Paris 2018-2019. Photo Claude Germain Archives Fondation Maeght.

Atelier Francis Bacon, The Face of Rudolf Nureyev, C.1975. Don Barry Joule, 2014. © The Estate of Francis Bacon /All rights reserved / Adagp, Paris and DACS, London 2018-2019. Photo Claude Germain Archives Fondation Maeght.

Anne Tréal-Bresson, Je suis desespérée définitivement, 1974 (22 mars). Encre de Chine sur papier, 65 x 60 cm. Don de l’artiste, 2016. © Anne Tréal-Bresson. Photo Claude Germain Archives Fondation Maeght. Photo Claude Germain Archives Fondation Maeght.

Assan Smati, Le Centaure, 2008. Résine époxy, 290 x 130 x 300 cm. Don Bernard Massini, 2018. © Adagp, Paris 2018-2019. Photo Roland Michaud Archives Fondation Maeght

Trulli
Jacques Monory, Tigre n°5, 2008. Huile sur toile, 320 x 380 cm. Don de l’artiste, 2009. © Adagp, Paris 2018-2019. Photo Claude Germain Archives Fondation Maeght.
Trulli
Djamel Tatah, Sans titre, 2013. Huile cire sur toile, 160 x 160 cm. Don de l’artiste, 2013 © Adagp, Paris 2018-2019. Photo Claude Germain Archives Fondation Maeght.
Trulli
Eduardo Arroyo, Chien à Kreutzberg, 1976. Caoutchouc, 64 x 158 cm. Don de l’artiste, 2017. © Adagp, Paris 2018-2019. Photo Archives Fondation Maeght.
Trulli
Gérard Garouste, Don Quichotte, 2013. Bronze,64 x 37 x 37 cm. Don de l’artiste, 2015. © Adagp, Paris 2018-2019. Photo Claude Germain Archives Fondation Maeght.
Trulli
Pablo Palazuelo, Les nuits I – Les levants de l’aurore, 1956. Encre de Chine sur papier, 104 x 73,5 cm. Don Marguerite et Aimé Maeght, 1974 © Pablo Palazuelo. Photo Archives Fondation Maeght.
Trulli
Burhan Doğançay, Mustached Face, 1989. Acrylique sur toile, collage fumage, 102 x 127 cm. Don d’un collectionneur, 2016 © Burhan Doğançay. Photo Claude Germain Archives Fondation Maeght.
Trulli
Fernand Léger, La Partie de campagne, 1954. Don Marguerite et Aimé Maeght, 1964 © Adagp, Paris 2018-2019.
Trulli
Gérard Gasiorowski, Croûte – Arc de triomphe, 1974. Acrylique sur bois, 60 x 44.5 cm. Don Adrien Maeght, 2013. © Gérard Gasiorowski / Galerie Maeght, Paris. Photo Claude Germain Archives Fondation Maeght.
Trulli
Jörg Immendorff, Sans titre, 2006. Huile sur toile, 280 x 330 cm. Don Oda Jaune / Souscription Société des Amis de la Fondation Maeght, 2016 © Estate of Jörg Immendorff. Photo Claude Germain Archives Fondation Maeght.
Trulli
Erró, The Spanish comicscape, 1981-1982. Peinture glycérophtalique sur toile, 200 x 300 cm. Don de la Société des Amis de la Fondation Maeght, 2009. © Adagp, Paris 2018-2019. Photo Claude Germain Archives Fondation Maeght.
Trulli
Eugène Dodeigne, Projet pour Saint-Bernard, 1965. Fusain sur papier, 108 x 76 cm. Don de l’artiste, s.d. © Adagp, Paris 2018-2019. Photo Claude Germain Archives Fondation Maeght.
Trulli
Atelier Francis Bacon, The Face of Rudolf Nureyev, C.1975. Don Barry Joule, 2014. © The Estate of Francis Bacon /All rights reserved / Adagp, Paris and DACS, London 2018-2019. Photo Claude Germain Archives Fondation Maeght.
Trulli
Anne Tréal-Bresson, Je suis desespérée définitivement, 1974 (22 mars). Encre de Chine sur papier, 65 x 60 cm. Don de l’artiste, 2016. © Anne Tréal-Bresson. Photo Claude Germain Archives Fondation Maeght. Photo Claude Germain Archives Fondation Maeght.
Trulli
Assan Smati, Le Centaure, 2008. Résine époxy, 290 x 130 x 300 cm. Don Bernard Massini, 2018. © Adagp, Paris 2018-2019. Photo Roland Michaud Archives Fondation Maeght
#SAINT-PAUL DE VENCE L’amour de l’art mais aussi l’amitié façonnent l’âme d’une collection. Celle-ci se dévoile alors à travers ces signes mystérieux hérités d’une histoire, d’une rencontre et de sentiments qui échappent à la simple perception du connaisseur. Aussi la Fondation Maeght pour sa nouvelle exposition, « L ‘esprit d’une collection : les donations », nous propose-t-elle, sous les auspices d’Henri-François Debailleux, un parcours très subtil à partir de ces œuvres qui témoignent autant de leur force artistique que des histoires personnelles qu’elles recèlent.
 Celles-ci, au-delà de la magie des formes et des couleurs, portent l’empreinte des mystères liés à la sensibilité, aux sentiments humains qui, au fil du temps, se matérialisent dans une œuvre d’art. C’est cette épopée chargée d’humanisme qui nous est ici relatée, non de façon chronologique, mais à travers un assemblage très diversifié – genres artistiques, relations de formes, juxtapositions d’idées, associations de tons ou, au contraire, envolées disruptives comme ode à la liberté, gloire à la création. Les puissants liens d’amitié qui unirent la famille Maeght avec Braque, Miro ou Giacometti, puis plus près de nous, avec des artistes tel que Gasiorowski s’inscrivent au cœur de ce récit.
 Chaque salle de la Fondation apporte le témoignage d’un instant de la création, d’une parcelle de beauté. Chaque œuvre s’investit d’une mémoire qui reflète l’extrême diversité des propositions qu’un artiste suggère. La figure lovée dans un jaune impossible de Djamel Tatah suffirait à elle seule la visite de l’ exposition. Et le bleu onirique d’un Monory, la violence transcendée d’un Immendorf… Inaugurée en 1964, la Fondation Maeght est la doyenne des fondations françaises et, au-delà de la richesse de ses collections, elle porte le témoignage des valeurs humaines qui en sont la source. Tout ce qui est présenté aujourd’hui repose sur ces dons d’artistes, de passionnés d’art, de collectionneurs ou de membres de la famille Maeght qui ne cessent d’enrichir une collection en mouvement.
 Henri-François Debailleux écrit à son propos : « Collectionner est un état d’esprit et un mode de vie. Chaque collection est ainsi à l’image de celui, celle ou ceux qui la constituent. Comme un miroir en quelque sorte. » Dans ce miroir les œuvres du siècle dernier jouent avec des pièces plus contemporaines. Aucune n’aura perdu de son éclat ; l’art plus que jamais est vivant, irréconciliable avec toute définition qui l’enfermerait. Le flux de la création coule dans les veines de cette Fondation. Le miracle continue.
L’ESPRIT D’UNE COLLECTION : LES DONATIONS
1er décembre 2018 au 16 juin 2019
FONDATION MAEGHT
623, chemin des Gardettes
06570 Saint-Paul-de-Vence, France
+33 (0)4 93 32 81 63
info@fondation-maeght.com

Plus d'articles Art contemporain

A lire aussi

MAYDAY, MAYDAY, MAYDAY, un signal de détresse auquel on ne pourra peut-être répondre que par le secours de l'art et de la poésie.  « Je dirai quelque jour vos naissances latentes » écrivait Rimbaud dans…
#NEW YORK Les toiles de Edward Hopper sont suffisamment rares aux enchères et lorsque l'une d'elles apparait dans un catalogue, c'est l'événement assuré. Celui-ci aura donc lieu le 21 mai prochain à New-York lors…
#PARIS Le musée d’Art Moderne de Paris propose un nouvel accrochage de ses collection à l’occasion de nouvelles donations majeures et en écho à la rétrospective consacré à l’artiste américain Thomas Houseago. « Rumeurs…