“Salvador Dalí : A la recherche de l’immortalité”

Trulli

Documentaire de David Pujol. Sortie France le 23 janvier 2019. 30 ans après sa mort, Salvador Dalí est célébré dans ce documentaire qui propose un voyage à travers sa vie et son œuvre, ainsi que celle de Gala, sa muse et collaboratrice. Il commence en 1929, alors qu’il rejoint le groupe surréaliste et qu’il rencontre Gala, et se poursuit jusqu’à son décès le 23 janvier 1989. On découvre son attachement à ses lieux de vie qu’il fait évoluer au gré de son imagination : Portlligat notamment, Figueras, sa ville natale, où il crée sa maison qui deviendra le musée Dalí d’aujourd’hui, et Púbol où se trouve le château, symbole de son amour pour Gala. De nombreuses archives nous permettent d’explorer le monde de ce peintre unique dans l’histoire de l’art.

En contemplant Salvador Dalí, ses créations, ses relations familiales, Gala, à travers des images et des documents parfois inédits, nous nous approchons d’un artiste qui a réussi à créer un personnage qui est une œuvre d’art en elle-même. Avec ce documentaire, nous pouvons aller au-delà de la célébrité et nous approcher du peintre et de l’homme, ainsi que des espaces qu’il a lui-même conçus et qui ont contribué à façonner son immortalité, l’immortalité d’un génie.

Dominique Vautrin

Dominique Vautrin est un photographe français. Influencé par la street photography américaine, il développe aux cours de ses différents projets, une oeuvre sombre qui dépeint une société en ph...

Voir le profil de l'auteur

Plus d'articles Cinema

A lire aussi

Film documentaire. Sortie le 20 février. Dans la plaine orientale Corse, Casabianda est un centre de détention très singulier, au sein d'un vaste domaine agricole. Cette prison qu'on dit « ouverte » n'a…
Documentaire, sortie le 13 février. L'Europe, États de droit et terres d'accueil ? Regarde ailleurs dénonce ce qu'il se passe dans de nombreuses villes européennes en prenant l'exemple de Calais. De l'expulsion de…
Sortie le 2 janvier 2019. Documentaire. Le réalisateur Kaku Arakawa a suivi pendant deux ans le Studio Ghibli et Hayao Miyazaki après l’arrêt de leur activité, avec une complicité et une délicatesse qui…