Première Vision Paris : Rencontre avec le Studio Cymé

Design Palmarel pour Laurou.

Design Panama pour Garnier Thiebaut

Design pour The Kooples

Studio Cymé

Studio Cymé

Trulli
Design Palmarel pour Laurou.
Trulli
Design Panama pour Garnier Thiebaut
Trulli
Design pour The Kooples
Trulli
Studio Cymé
Trulli
Studio Cymé

Catalyseur des tendances dans le secteur mode, Première Vision Paris est un salon bi-annuel regroupant l’offre des designers et des créateurs textiles mais proposant aussi des tables-rondes, des conférences et des laboratoires d’expérience qui invitent la technologie à collaborer avec l’industrie de la mode. Au milieu des cuirs, laines et jacquards, des maisons d’exception ou de la jeune création -le salon est partenaire du Festival International de Mode, de Photographie et d’Accessoires de Mode de Hyères– se dresse Première Vision Designs, un espace unique qui accueille les designers textiles. Leurs maquettes ornementales traduisent les tendances futures des collections, que ce soit dans le prêt-à-porter que dans l’ameublement. Motifs ornementaux ou géométriques, maquettes brodées ou perlées, planches fleuries ou colorées : la singularité de chaque studio ou designer se révèle dans cet espace foisonnant qui accueille 220 exposants de plus de 20 nationalités différentes. Nous y retrouverons Cymé, un studio de design textile basé à ParisAgnès Denat, sa co-fondatrice, nous parle de ce studio et de la profession de designer textile.

Marlène Pegliasco : Parlez-nous de Cymé.

Agnès Denat : Cymé a été créé il y a quatre ans dans le but de rassembler des designers indépendants. Faire des salons et démarcher de nouveaux clients peuvent représenter des démarches difficiles pour de jeunes créateurs ; quant aux entreprises, le temps passé à chercher des créations originales est chronophage. Ainsi, notre studio regroupe une centaine de designers indépendants via sa plateforme de vente en ligne d’imprimés. Au delà de notre marketplace, nous les représentons en salon ou en clientèle. Nous proposons des productions uniques pour des entreprises exigeantes, à la recherche de visuels exclusifs et de motifs originaux. Au sein de Studio Cymé, je gère la direction artistique de cette communauté et bien entendu, je crée des maquettes.

M.P. : En tant que designer, comment concevez-vous vos maquettes ?

A.D. : Un design est le cumul d’inspiration de mille et une chose ! J’aborde mes collections par la recherche de mes gammes colorées, je réfléchis aux tendances à venir puisque nous travaillons à un an et demi voire deux ans d’avance. Je lis, voyage, fréquente des expositions, je note des recoupements, des coïncidences et je nourris cela avec des iconographies et des matières existantes pour créer un cahier de tendances. Dedans seront déclinés plusieurs thèmes et ainsi, au sein du studio, nous développons nos maquettes à partir de ces axes tendances et de ces thèmes colorés. À Première Vision Paris en février, nous présentons environ 350 nouveaux dessins qui préfigurent la collection printemps-été 2020.

M.P. : Comment les entreprises travaillent-ils votre design ?

A.D. : Nous dessinons à la main certes mais nous vendons un fichier numérique prêt à l’emploi pour l’industrie, au raccord, avec des couleurs séparées et des annotations techniques au besoin afin que le fichier soit exploitable quel que soit le support final. Les modèles sont cédées sous forme de licence avec une exclusivité de deux ans pour la mode et de quatre ans en ameublement.

M.P. : Vous venez de créer La Trame – Fédération Française du Design Textile et Surface.

A.D : Cette Fédération est portée par les représentantes de 7 studios de design textile dont le mien. La Trame a pour but de représenter, soutenir, et défendre les intérêts et les droits de tous les designers textiles et surfaces indépendants. Nous avons des problématiques récurrentes et propre à notre secteur, comme la tarification des prestations créatives, la gestions des droits d’auteurs et leur cession, la valorisation des savoir-faire spécifiques à notre profession qui nous a décidé à créer cette organisation. La profession de designer textile est peu connue du grand public et ses acteurs en France, sont peu nombreux. Le design textile intervient sur le dessin, le tissu (tissage, broderie…), ses procédés techniques de fabrication, mais pas sur la forme même d’un vêtement et en cela, il est souvent dans l’ombre des autres professions du secteur de la mode. De plus, la majorité des designers textile travaillent en freelance aussi, grâce à la Fédération, ils ont désormais une entité capable de les rassembler, les représenter, les conseiller et bien entendu les défendre. Nous souhaitons aussi créer des ponts entre les différentes branches du secteur textile et valoriser ainsi la création française, avec à terme, la capacité d’organiser des salons à l’étranger, ou d’être présents en nous regroupant sous la forme de pavillons français dédiés au design textile. Nous avons d’ores et déjà la chance d’être soutenus dans cette initiative par Première Vision, où la Trame a sur cette édition son propre stand! La création textile française est différente, singulière et nous devons être plus visibles pour montrer notre savoir-faire, notre exigence et la qualité de notre métier. Chaque design possède la signature de son créateur et c’est cette richesse qu’on entend mettre en avant.

 

Première Vision Paris

Du 12 au 14 février 2019

Parc des Expositions – Paris Nord Villepinte

93420 Villepinte

Plus d’infos sur Studio Cymé

Plus d’infos sur la TRAME – FFDTS

www.premierevision.com

Marlène Pegliasco

Diplômée d’un Master en Histoire de l’Art et habitant à Toulon,j'ai créé le blog Art In Var (www.artinvar.fr) afin de partager avec mes lecteurs, la riche actualité artistique de ce beau dé...

Voir le profil de l'auteur

A lire aussi

#SAINT-ETIENNE La Biennale Internationale de Design de Saint-Etienne vient d’ouvrir ses portes. Pendant 30 jours, toute la ville et ses proches environs, de Saint-Priest-en-Jarez à Firminy en passant par Saint-Chamond vit au rythme…
La soirée fut aussi brillante que les ors étincelants de la République sous lesquels déambulaient les invités. Dans le Salon des Maréchaux, au Ministère de la Culture, s'est tenu mercredi 23 janvier, la soirée…
#CALAIS Alors que la Fashion week va bientôt déferler dans les rues de la capitale, que chaque coin de rue se transformera en show case, il vous reste quelques jours pour rattraper vos…