Un dessin…Un trait! Géométries Variables de Jorinde Voigt

WV 2018-162©Jorinde Voigt

WV 2018-153©Jorinde Voigt

WV 2018-154©Jorinde Voigt

Trulli
WV 2018-162©Jorinde Voigt
Trulli
WV 2018-153©Jorinde Voigt
Trulli
WV 2018-154©Jorinde Voigt

Des lignes géométriques aux couleurs vibrantes, où se mêlent des annotations transformant le dessin artistique en une composition de prises de notes. Et pourtant le résultat est bien fini pour Jorinde Voigt. Les œuvres dessinées abstraites de cette artiste allemande née en 1977 représentent des univers mystérieux dont elle souligne les rythmes, les forces contraires et la singulière beauté. Rehaussées d’or, ces images happent le spectateur qui cherche une explication visuelle à ces compositions. Il n’en est rien. Il se doit d’y pénétrer comme Galilée ou Copernic décryptant l’univers et de ressentir.

Chaque image est une forme ondoyante, flottante, une composition légère entre les traits linéaires de graphies, liant l’écrit et le dessin. Ses calligraphies de grand format sont similaires à des partitions musicales dont certaines peuvent être interprétées par des musiciens. Des trajectoires mathématiques ou musicales qui s’entrechoquent dans un chaos cosmogonique d’où émerge une puissante œuvre.

Chez Jorinde Voigt, tout commence par la recherche d’un mot. Puis, elle utilise une structure pour en élargir le sens. Une structure réelle, le papier, sur lequel viennent les divers sens de ces mots, afin de transmettre les sens émotionnels et individuels. La recherche d’images s’inspire du  monde extérieur, de l’art, la littérature afin de dessiner quelque chose de compréhensible et de rendre visible le processus de création. Puis du monde intérieur avec l’exploration personnelle, philosophique, visualisant des images réellement abstraites poussant toujours plus loin vers la palpable invisibilité.

Pour son processus de création, Jorinde Voigt travaille par série et par phase, une phase par exemple pouvant être le pastel, qu’elle appliquerait à chaque feuille de la série, puis appliquerait les annotations au crayon à chaque feuille, une par une, puis appliquer la feuille d’or à travers un processus de masquage et incrustation. À travers ce processus, chaque feuille est travaillée de manière unique mais dans un esprit partagé.

Jorinde Voigt travaille à Berlin. Elle a exposé à la dernière Biennale de Lyon une œuvre mêlant art visuel et musique, des dessins inspirés par la symphonie Song of the Earth  de Gustav Mahler qui révèlent la direction de la rotation de la Terre ou encore le nombre de rotations par jour. En 2012, elle a reçu le Prix du Dessin de la Fondation d’Art Contemporain Daniel et Florence Guerlain. Enfin, nous la retrouverons à Drawing Now Art Fair à Paris du 28 au 31 mars 2019 pour un talk avec Adam Budak de la National Gallery de Prague.

 

 

Portrait d’une dessinatrice :

Si vous étiez un dessin? Un dessin de Cy Twombly

Votre technique favorite? Encre sur papier

Le support le plus insolite? Tous les supports

“Dessiner, c’est comme …. » ? Vivre

Marlène Pegliasco

Diplômée d’un Master en Histoire de l’Art et habitant à Toulon,j'ai créé le blog Art In Var (www.artinvar.fr) afin de partager avec mes lecteurs, la riche actualité artistique de ce beau dé...

Voir le profil de l'auteur

Plus d'articles Dessin

A lire aussi

1 Mins.
#NEW YORK La galerie David Zwirner, mastodonte new-yorkais de l'art contemporain propose une double exposition tout à fait exceptionnelle dans son espace  de Chelsea. D'une part, l'exposition "The Young and The Devil" dont le…
2 Mins.
Les sombres, traits expressifs : la noirceur graphique des dessins de Damien Deroubaix dévoile une force vitale surpassant une funeste issue. Dans une configuration apocalyptique, l’artiste, nominé en 2009 pour le prix Marcel…
2 Mins.
#NICE Les dessins de Frédéric Fenoll s'énoncent au pluriel quand chacun d'eux, sur une même feuille, s’emboîte à un autre comme dans un jeu de poupées russes où chaque figure relate un instant…