Inclusion, réinvention et révolution tech: Cocktail choc pour biennale Hype

View of Installations International Biennal of Design Saint-Etienne

View of Installations International Biennal of Design Saint-Etienne

View of Installations International Biennal of Design Saint-Etienne

View of Installations International Biennal of Design Saint-Etienne

View of Installations International Biennal of Design Saint-Etienne

View of Installations International Biennal of Design Saint-Etienne ©wonderlabs

View of Installations International Biennal of Design Saint-Etienne ©Wonderlabs

View of Installations International Biennal of Design Saint-Etienne

View of Installations International Biennal of Design Saint-Etienne

Lisa White, head curator of the International Biennal of Design Saint-Etienne

View of Installations International Biennal of Design Saint-Etienne

Trulli
View of Installations International Biennal of Design Saint-Etienne
Trulli
View of Installations International Biennal of Design Saint-Etienne
Trulli
View of Installations International Biennal of Design Saint-Etienne
Trulli
View of Installations International Biennal of Design Saint-Etienne
Trulli
View of Installations International Biennal of Design Saint-Etienne
Trulli
View of Installations International Biennal of Design Saint-Etienne ©wonderlabs
Trulli
View of Installations International Biennal of Design Saint-Etienne ©Wonderlabs
Trulli
View of Installations International Biennal of Design Saint-Etienne
Trulli
View of Installations International Biennal of Design Saint-Etienne
Trulli
Lisa White, head curator of the International Biennal of Design Saint-Etienne
Trulli
View of Installations International Biennal of Design Saint-Etienne

#SAINT-ETIENNE La Biennale Internationale de Design de Saint-Etienne vient d’ouvrir ses portes. Pendant 30 jours, toute la ville et ses proches environs, de Saint-Priest-en-Jarez à Firminy en passant par Saint-Chamond vit au rythme du design. Après une exploration du monde du travail en 2017 et quelques 230 000 visiteurs en quatre semaines, c’est “l’inclusion” qui a été retenue comme thématique principale pour cette onzième édition dont le commissariat général a été confié à Lisa White .
La Cité du Design, dirigée depuis peu par le médiatique Thierry Mandon, est le poumon névralgique de l’évènement. Elle réunit, dans les anciens bâtiments de Manufrance, l’Ecole Supérieure des Arts et du Design, une serre, le restaurant “Concept” et différents espaces d’expositions et d’expérimentations.
La Cité accueille également à l’occasion de la Biennale, des école chinoises, pays invité d’honneur cette année.

Le programme de cette édition est alléchant et nous aurons l’occasion d’y revenir ces prochaines semaines pour analyser les différentes propositions soumises à un public averti ou novice.
Ce qui est à noter ici, c’est l’ambition affichée, de proposer, non pas un design “décoratif” mais bien un design prospectif nourri de réflexions et d’axes de recherches de hauts niveaux.
Dans le cadre de la biennale, cette année, rappelons-le, le design est envisagé et analysé sous l’angle d’un triptyque novateur: inclusion sociale, réinvention urbaine et révolutions technologiques.

Ainsi, la question de l’inclusion devient autant un enjeu de développement urbanistique avec le projet de la ville du futur « Stefania »  conçue par les étudiants, qu’une réflexion sur la diplomatie ou les relations internationales avec « la table des négociations . Une installation qui, le temps de la biennale, se propose d’en être le laboratoire philosophique, lieu d’échanges et de dialogues entre les écoles, les mouvements, les visiteurs.

Toute cette riche programmation est élaborée par le prisme du design au sens large, comme une capacité commune à solutionner les problèmes que nos sociétés contemporaines fabriquent.

Ainsi devant la métropolisation croissante des territoires et les enjeux de gouvernance qu’il faudra arbitrer dans un avenir plus ou moins proche, la biennale Internationale de Design de Saint-Etienne propose au fil des éditions, des réponses pragmatiques, visionnaires et efficaces aux besoins des citoyens d’aujourd’hui et de demain, porteuses de sens et de nouvelles valeurs.

11ème Biennale Internationale de Design
du 21 mars au 22 Avril
Saint-Etienne Métropole

Lili Tisseyre

Journaliste puis directrice de production, Lili Tisseyre dirige la création et la gestion éditoriale des premiers contenus web pour les émissions de télé-réalité du groupe Endemol au début des...

Voir le profil de l'auteur

Plus d'articles Lifestyle

A lire aussi

Catalyseur des tendances dans le secteur mode, Première Vision Paris est un salon bi-annuel regroupant l’offre des designers et des créateurs textiles mais proposant aussi des tables-rondes, des conférences et des laboratoires d’expérience qui invitent…
#PARIS Jusqu’en février 2019, le Musée des Arts Décoratifs met à l’honneur les travaux de Gio Ponti (1891-1979). Cette première rétrospective en France réunit plus de 400 pièces qui retracent le parcours pluridisciplinaire…
C’est à Las Vegas en janvier dernier que s’est tenu le CES (Consumer Electronic Show), le grand rendez-vous annuel mondial de l’électronique grand public. smArty y était et à cette occasion,  a repéré 52 objets hyper high-tech qui devraient…