La collection photographique Leon Constantiner chez Christie’s

Horst P. Horst (1906-1999), Round the clock, 1987 - €15,000-20,000

Burt Glinn (1925-2008), Andy Warhol with Edie Sedwick et Chuck Wein, New-York, 1965 - €3,000-5,000

PETER LINDBERGH - Biker Girls, Brooklyn, NYC, American Vogue, 1991 courtesy Peter Lindbergh, Paris - €70.000-100.000

Lot 9 - Horst P. Horst (1906-1999), Carmen (Face Lassage), New-York, 1946 - €8,000-12,000

Frank Horvat (b. 1928), Givenchy Hat A, Jardin des Modes, Paris, 1958 - €6,000-8,000

Lot 77 - Scott Schuman (b. 1968), Untitled, de la série 'The Sartorialist', Danziger Projects, 2007 - €10,000-15,000

Trulli
Horst P. Horst (1906-1999), Round the clock, 1987 - €15,000-20,000
Trulli
Burt Glinn (1925-2008), Andy Warhol with Edie Sedwick et Chuck Wein, New-York, 1965 - €3,000-5,000
Trulli
PETER LINDBERGH - Biker Girls, Brooklyn, NYC, American Vogue, 1991 courtesy Peter Lindbergh, Paris - €70.000-100.000
Trulli
Lot 9 - Horst P. Horst (1906-1999), Carmen (Face Lassage), New-York, 1946 - €8,000-12,000
Trulli
Frank Horvat (b. 1928), Givenchy Hat A, Jardin des Modes, Paris, 1958 - €6,000-8,000
Trulli
Lot 77 - Scott Schuman (b. 1968), Untitled, de la série 'The Sartorialist', Danziger Projects, 2007 - €10,000-15,000

#PARIS Dix ans après la première vacation qui avait dispersé une partie de la collection photographique de Leon Constantiner à New York, Christie’s s’apprête à organiser la seconde vente à Paris, le 19 juin prochain.

Leon Constantiner a acquis au fur et à mesure un corpus d’images iconiques très important, de photographes de renommée internationale. Tous, de Lindbergh à Newton en passant par Avedon ou Irving Penn ont marqué l’histoire et donné à la photographie une certaine idée des idéaux de beauté et du glamour établie au fil des pages des magazines de mode glossy. Aujourd’hui ces tirages, souvent exceptionnels car rares, sont très recherchés par les collectionneurs. On a vu les prix de certaines images s’envolaient  bien au delà des attentes du marché (et sans doute de la volonté des collectionneurs). On se souviendra d’ailleurs d’un tirage emblématique de la production de Richard Avedon ‘Dowima with elephants” qui a dépassé les 840 000euros, pulvérisant littéralement la côte de l’artiste en 2010, pièce qui sera également proposée à la vente.

La beauté énigmatique des modèles choisis par les photographes fascinait le collectionneur new yorkais intransigeant et sera le fil narratif de cette collection très personnelle. Plus récemment, ses acquisitions de paysages réalisés par la jeune scène israélienne insuffle une nouvelle direction plus en resonance avec la société d’aujourd’hui.

On retrouvera bien sûr, point phare de la vente, le diptyque “Sie Kommen, naked and dressed, Paris, 1981” d’Helmut Newton que Leon Constantiner découvre en 1991 et qui sera à l’origine de cette passion dévorante. La collection représente un bel aperçu de la créativité photographique, de l’élégance des années 40-50 immortalisée pour Vogue aux grandes tendances qui ont jalonnées la photographie de mode des années 60 aux années 90, 

Paris reste encore aujourd’hui incontestablement la capitale de la mode et du glamour et la vente s’annonce déjà très suivie par la communauté des collectionneurs.

La collection est exposée jusqu’au 16 mai inclus chez Christie’s London au 8 king Street

Vente de la collection Leon Constantiner

mercredi 19 juin 2019 à 16H

Exposition : du samedi 15 juin au mardi 18 juin, 10h-18h (fermeture le dimanche), mercredi 19 juin 10h-12h00

Christie’s

9 avenue Matignon

75008 Paris

 

Lili Tisseyre

Journaliste puis directrice de production, Lili Tisseyre dirige la création et la gestion éditoriale des premiers contenus web pour les émissions de télé-réalité du groupe Endemol au début des...

Voir le profil de l'auteur

Plus d'articles Photo

A lire aussi

4 Mins.
Thomas Ruff est un photographe contemporain allemand qui cherche à explorer et exploiter dans son oeuvre les multiples particularités du médium photographique et les évolutions qu’il connaît avec l'avènement du numérique. Il a…
2 Mins.
Philip Prioleau pose nu sur un socle, figé, à la manière d’une sculpture. Il est le premier amant afro-américain de Mapplethorpe et c’est lui qui suggère d’être représenté sur un piédestal. La pose…
#LONDRES PhotoLondon qui ouvre ses portes pour sa cinquième édition, est sans conteste, l'occasion de s'attarder sur l'évolution des modes de consommation du marché de l'art et plus particulièrement du marché de la…