Promenade botanique dans le Jardin Exotique d’Eze

Trulli
Trulli
Trulli
Trulli
Trulli
Trulli
Trulli
Trulli

#EZE Par les métaphores dont il se charge comme par les formes qu’il emprunte, le jardin participe naturellement à la création artistique. Classique ou baroque, il se charge des représentations qu’à un certain moment l’homme se donne d’un espace idéal. Il est cette nature domestiquée, humanisée, qui répond à l’angoisse du chaos. Le jardin exotique d’Eze par son relief tourmenté, ses aperçus vertigineux sur la Méditerranée et la splendeur de sa végétation, incite à cette élévation vers un ciel qui nous aspire et nous inspire.

Il lui fallait aussi les grandes statues féminines du sculpteur Jean-Philippe Richard pour lui insuffler ce supplément d’âme quand celles-ci se ploient ou se déploient comme des fibres végétales dans la légèreté de l’air dont le jardin s’imprègne. Il y a là cette poésie des regards méditatifs que ces femmes de terre blanche délicatement patinée laissent flotter sur le lointain dans une traînée de brume lumineuse. Chaque sculpture interprète un dialogue ou une solitude mais à chaque fois la nature semble réagir à sa présence comme si une onde mystérieuse traversait cette distance invisible entre la végétation luxuriante et cette terre durcie incarnée dans le corps d’une femme.

Ici on s’arroge le droit à la beauté, on s’abandonne au rêve, on croit au mirage du bonheur. Les déesses contemplent la Méditerranée et nous contemplent avec bienveillance. Nous sommes heureux.

Elles sont sorties de la terre, revêtues d’une simple écorce douce; elles murmurent le silence dans un air limpide. Le temps n’a plus de prise ni sur elles ni sur nous. L’art est cette histoire d’éternité.

 

Jardin Exotique 

Plus d'articles Art contemporain

A lire aussi

#NICE Ce sont ces instants où les objets du quotidien s'évadent de l'espace, le soulignent ou le contrarient, s'emparent d’une autre fonction que celle qu'il leur était assignée ou la transforment pour un…
#PARIS Pendant tout l’été, au sein du parcours permanent du Musée de l’Homme, vous aurez l’agréable surprise de découvrir «En tête à tête », une installation éphémère qui mêle œuvres d’art moderne et contemporaines.…
MAYDAY, MAYDAY, MAYDAY, un signal de détresse auquel on ne pourra peut-être répondre que par le secours de l'art et de la poésie.  « Je dirai quelque jour vos naissances latentes » écrivait Rimbaud dans…