« Liquide, liquide », histoire d’eau de Céleste Boursier-Mougenot

Expo à Wattwiller de Céleste Boursier Mougenot- Fondation Schneider- France, juin2019. Torrent, plage © Laurent Lecat

Expo à Wattwiller,de Céleste Boursier Mougenot- Fondation Schneider- France, juin2019 plage © Laurent Lecat

Expo à Wattwiller,de Céleste Boursier Mougenot- Fondation Schneider- France, juin2019 clinamen © Laurent Lecat

Expo à Wattwiller,de Céleste Boursier Mougenot- Fondation Schneider- France, juin2019 Plex3 © Laurent Lecat

Expo à Wattwiller,de Céleste Boursier Mougenot- Fondation Schneider- France, juin2019 Entrée exposition© Laurent Lecat

Trulli
Expo à Wattwiller de Céleste Boursier Mougenot- Fondation Schneider- France, juin2019. Torrent, plage © Laurent Lecat
Trulli
Expo à Wattwiller,de Céleste Boursier Mougenot- Fondation Schneider- France, juin2019 plage © Laurent Lecat
Trulli
Expo à Wattwiller,de Céleste Boursier Mougenot- Fondation Schneider- France, juin2019 clinamen © Laurent Lecat
Trulli
Expo à Wattwiller,de Céleste Boursier Mougenot- Fondation Schneider- France, juin2019 Plex3 © Laurent Lecat
Trulli
Expo à Wattwiller,de Céleste Boursier Mougenot- Fondation Schneider- France, juin2019 Entrée exposition© Laurent Lecat

#Wattwiller Après avoir représenté la France à la Biennale de Venise en 2015, Céleste Boursier-Mougenot écrit une belle histoire d’eau qui se développe du sous-sol jusqu’au toit de la Fondation François Schneider à Wattwiller. Le visiteur est happé par une série de détours qui l’entraîne des profondeurs obscures jusqu’au sommet de l’édifice vers lequel, peu à peu, la lumière converge. Car l’eau est cet élément vivant, vecteur de transparence ou d’ opacité, qui absorbe aussi bien les éclats de ciel ou de verre que le sang noir des entrailles de la terre.

Le périple du visiteur se confond ainsi avec une forme d’Odyssée où il s’affronte tour à tour à une mise en scène ténébreuse et à un envol ruisselant de luminosité. L’artiste parvient à construire un espace déroutant, merveilleux, où nos repères sensitifs vacillent et nous enjoignent de reconstituer le fil d’une histoire où nous serions seuls avec des mythes primitifs, des formes imprécises, une beauté parfois aveuglante.

Il y a d’abord ce couloir inondé que l’on arpente dans une obscurité totale. La sonorité d’une onde électrique accompagne bientôt des objets circulaires comme des taches lumineuses sur les murs tandis que nous évoluons à tâtons sur un sol mouvant. Puis nous voici dans une autre salle où un piano seul se déplace dans une lente chorégraphie ponctuée par l’écho de bols qui se heurtent dans un bassin tout proche. A l’extérieur, une étendue de 300m2 pour 20 tonnes de verre de calcin blanc comme une plage de sel et tout le long de ce périple, l’eau qui dévale comme un torrent sur des marches, qui chute du toit et qui écrit ce récit fascinant.

Le spectateur est pris dans une série de dispositifs étranges où tous les sens sont convoqués. Un univers tactile répond à des sonorités imprécises et à des expériences visuelles. Céleste Boursier-Mougenot nous rappelle qu’il est aussi musicien et que pour lui les sons s’associent au bruissement de la nature et du vivant. Mais il est ici surtout le magicien qui joue de l’illusion et sait à merveille détourner le cours normal des choses pour nous inciter à les percevoir autrement.

 

Jusqu’au 22 septembre 2019

Céleste Boursier-Mougenot, « Liquide, liquide »

Fondation François Schneider, Wattwiller

 

Plus d'articles Art contemporain

A lire aussi

#Saint Paul de Vence Il n' a eu de cesse de traduire en lignes et en couleurs cet émerveillement qu'il nous fait partager dans l'universalité de son langage. Miro nous parle avec de…
1 Mins.
#NEW YORK  La collection d’Art Égypte Antique du Metropolitan Museum of Art de New-York (The MET) se compose d’environ 26 000 objets artistiques, du paléolithique à la période romaine (environ 300 000 avant J.C. –…
#BROOKLYN Militante, intellectuelle, créatrice inclassable, Judy Chicago est une artiste clé de l’histoire de l’art féministe des années 70. Elle cofonde avec Miriam Schapiro le Feminist Art Program et organise en 1971 l’exposition…