Magistral “Dinner Party” au Brooklyn Museum

dav

Trulli
dav

#BROOKLYN Militante, intellectuelle, créatrice inclassable, Judy Chicago est une artiste clé de l’histoire de l’art féministe des années 70. Elle cofonde avec Miriam Schapiro le Feminist Art Program et organise en 1971 l’exposition mythique « Womanhouse ». Judy Chicago agit plus en chercheuse et consacre 5 ans à son projet le plus (re)connu à ce jour « The Dinner Party ». Elle y célèbre 1038 femmes qui ont compté dans la culture dans une grandiose installation triangulaire, une table dressée d’assiettes ornées de vulves de céramiques et de broderies, toutes différentes, de la froufrouteuse Emily Dickinson à la venimeuse Georgia o’keefe. Une installation permanente à découvrir au Brooklyn Museum.

Lili Tisseyre

Journaliste puis directrice de production, Lili Tisseyre dirige la création et la gestion éditoriale des premiers contenus web pour les émissions de télé-réalité du groupe Endemol au début des...

Voir le profil de l'auteur

A lire aussi

#NEW YORK Fondé en 1931 par la sculptrice et mécène Gertrude Vanderbilt Whitney, le Whitney Museum of American Art est dédié aux artistes américains. Au début du XXe siècle, elle avait pu constater…
#SAINT-NAZAIRE La mémoire se heurte à la réalité contemporaine et aux mythologies qu'elle suscite. Cela suffirait donc à rendre provocante l’œuvre de Claude Lévêque. D'autant plus que ses installations procèdent par de déroutants détours…
#GRANDPARIS Quatre-vingt artistes de générations et de pratiques différentes réunis dans une exposition pour exprimer l’identité et dont les gestes artistiques dessinent la trame de « Lignes de vies - une exposition de légendes »…