Un dessin…Un trait! Portrait de ADN Galerie

Carine.Brancowitz S.P.Q.R 2016 Acrylic on canvas 130X120 cm Unique Piece Courtesy of the artist and ADN Galeria

Carine.Brancowitz Contrepoison 2015 China Ink on canvas 100X80cm Unique Piece Courtesy of the artist and ADN Galeria

Abdelkader Benchamma Maquette Sculpture C 2013 Ink and markers on paper 100 x 60 cm Unique piece/ Courtesy of the artist and ADN Galeria

Abdelkader Benchamma Maquette Sculpture A 2013 Tinta y rotulador sobre papel / ink and markers on paper 100 x 60 cm Unique piece Courtesy of the artist and ADN Galeria

Pep Vidal Up to you 2019 Ink on paper Group of 6. 42,5 x 45,4 cm Unique Piece Courtesy of the artist and ADN Galeria

Trulli
Carine.Brancowitz S.P.Q.R 2016 Acrylic on canvas 130X120 cm Unique Piece Courtesy of the artist and ADN Galeria
Trulli
Carine.Brancowitz Contrepoison 2015 China Ink on canvas 100X80cm Unique Piece Courtesy of the artist and ADN Galeria
Trulli
Abdelkader Benchamma Maquette Sculpture C 2013 Ink and markers on paper 100 x 60 cm Unique piece/ Courtesy of the artist and ADN Galeria
Trulli
Abdelkader Benchamma Maquette Sculpture A 2013 Tinta y rotulador sobre papel / ink and markers on paper 100 x 60 cm Unique piece Courtesy of the artist and ADN Galeria
Trulli
Pep Vidal Up to you 2019 Ink on paper Group of 6. 42,5 x 45,4 cm Unique Piece Courtesy of the artist and ADN Galeria

#DESSIN Installée depuis une quinzaine d’années à Barcelone, ADN Galerie présente des artistes émergents dont les concepts intègrent des problématiques actuelles. Présente sur les foires internationales comme Artissima ou Drawing Now, elle revient pour la seconde fois au salon international de dessin contemporain Paréidolie à Marseille où sont mis à l’honneur les œuvres des artistes français Carine Brancowitz et Abdelkader Benchamma ainsi que l’artiste catalan Pep Vidal.

Marlène Pegliasco : Qu’est-ce qu’ADN Galerie ?
ADN Galerie : ADN Galerie, fondée en 2003, est une plate-forme hybride entre contribution culturelle et médiation commerciale. Son programme se concentre principalement des productions à fort contenu intrinsèquement liées à notre contexte artistique, historique et social. Dépassant son rôle dans le marché de l’art, ADN Galerie s’engage dans la construction de relations internationales de réseaux d’appréciation et un soutien fort pour les artistes pour lesquels la galerie travaille. La politique active de couverture médiatique, communication en ligne et participation à des foires artistiques se font dans le cadre d’une stratégie professionnelle pleinement dédiée à améliorer la carrière des artistes. Tout au long des années, la galerie a consolidé sa collaboration avec des établissements internationaux ainsi que des artistes émergents comme Mounir Fatmi, Bouchra Khalili, Carlos Aires, Bruno Peinado and Kendell Geers, en créant également une solide plate-forme de promotion pour les jeunes talents comme Adrian Melis, Núria Güell, Marcos Ávila Forero and Iván Argote; et cela a généré des synergies avec des institutions (Reina Sofía, MACBA, CGAC, La Panera, MiMA Middlesbrough, Moderna Museet, Hirshhorn, BPS22, Frankfurter Kunstverein) et certaines Biennales (Venice, Goteborg, Thessaloniki, La Havana, Bucharest).
En 2013, ADN Galerie a lancé ADN Platform, un espace de projet localisé à la périphérie de Barcelone qui vise à consolider la contribution culturelle de la galerie comme une plate-forme de projets expositions générés par des invitions d’artistes et de commissaires d’exposition, de performances et une programmation publique, explorant les rapports entre art et société. Remportant en 2014 le prix de l’association « Critiques » de la meilleure initiative pour un projet de 400 m² destiné à consolider l’apport culturel de la galerie, ADN Platform accueille trois expositions ainsi qu’un programme de résidence et des conférences. Nous avons déjà accueilli Guillaume Bijl, Peter Fend, Teresa Margolles, Allan Sekula, Mladen Stilinovic, Ahmet Ögut, Carlos Motta et Forensic Architecture, entre autres. En 2015, ADN Galerie a également ouvert ADN Factory, un centre logistique de 200 m² adjacent à ADN Platform. Cet entrepôt fournit un espace pour le développement d’installations, de sculptures et d’œuvres à grande échelle.

M.P. : Quelle place est donnée au dessin dans votre galerie?
ADN Galerie : Le dessin occupe une place de choix dans notre projet de galerie. Nous travaillons avec plusieurs artistes complètement engagé avec cette technique, comme Virginie Barrè, Abdelkader Benchamma ou Pep Vidal.

M.P. : Parlez-nous des artistes exposés à Pareidolie?
ADN Galerie : ADN Galerie a présenté pour Pareidoile 2019, une sélection de dessins de Carine Brancowitz (France, 1972), Abdelkader Benchamma (France, 1975) et Pep Vidal (Espagne, 1980). Notre proposition vise à établir un dialogue entre leurs différentes pratiques explorant la relation entre le sujet et l’espace, en utilisant l’art comme un dispositif pour déconstruire et remettre en question la nature de la réalité. Carine Brancowitz est une artiste française qui partage son temps entre Rome et Paris. Elle a étudié l’illustration, la sérigraphie et la lithographie avant de se lancer dans la mode studio et gravant son identité d’artiste avec des marqueurs de stylo, de peinture et de porcelaine. Son travail légèrement surréel, dessiné à la main, oscille entre des détails captivants et des motifs complexes, des silences, superposés avec des styles différents. Un travail est multiforme et simultanément simpliste.
Abdelkader Benchamma impose des contraintes à son processus pour créer délicatement des dessins dynamiques et exécutés dans des états différents de la matière. Les événements explosent hors de la page et sont animés par la fusion de techniques graphiques d’impression, de gravure, de paysage et de dessin scientifique. Dans ses scènes, il révèle la pureté et l’intensité des lignes pour exprimer des atmosphères puissantes et ambiguës qui explorent les notions de réalité stable. Benchamma utilise ces techniques et ces médias variés pour explorer l’aspect construit de la réalité, inspiré de la cosmologie, de la science fiction, de la littérature et du théâtre existentialiste.
Pep Vidal fonctionne avec des modifications infinitésimales qui se produisent constamment dans les systèmes de chaîne, infinie et chaotique, et utilise les dessins comme un moyen de présenter ces principes graphiques scientifiques dans des configurations artistiques. Contextualisé dans la bureaucratie, dans le processus de transport de plantes d’Espagne vers les États-Unis, la représentation obsessionnelle de lignes, de petits chiffres aléatoires et de puissants rétrécissements dans de nombreuses directions différentes renvoient aux processus migratoires et décrivent le caractère aléatoire d’une sensibilité extrême et complexe des systèmes.

 

ADN Gallery

Carrer d’Enric Granados, 49,

08008 Barcelona, Espagne

Salon Pareidolie

30 août-1er septembre

Marlène Pegliasco

Diplômée d’un Master en Histoire de l’Art et habitant à Toulon,j'ai créé le blog Art In Var (www.artinvar.fr) afin de partager avec mes lecteurs, la riche actualité artistique de ce beau dé...

Voir le profil de l'auteur

Plus d'articles Dessin

A lire aussi

7 Mins.
Elle a trouvé sa voie avec la gravure et la complète aujourd’hui avec le dessin. Deux médiums qui révèlent un univers singulier, rêveur, d’où sortent des personnages et des animaux imaginaires. Au fil…
4 Mins.
#DESSIN Du 30 août au 1 septembre 2019 se tenait à Marseille la 6e édition du salon international de dessin contemporain Paréidolie. Cette foire, qui a su se démarquer par sa sélection exigeante…
8 Mins.
#DESSIN Elle est née en 1985 au sein d’une famille de maîtres verriers qui lui transmettra le goût pour l’histoire de l’art et les compositions figurées. Après un Master en Histoire de l’Art…