“Paola Pivi: Art with a View” au Bass Museum, Miami Beach

Paola Pivi:Art with a view, October 13, 2018 –March10, 2019, The Bass. Photography by Attilio Maranzano. Image courtesy the artist and The Bass.

Paola Pivi:Art with a view, October 13, 2018 –March10, 2019, The Bass. Photography by Attilio Maranzano. Image courtesy the artist and The Bass.

Paola Pivi:Art with a view, October 13, 2018 –March10, 2019, The Bass. Photography by Attilio Maranzano. Image courtesy the artist and The Bass.

Paola Pivi:Art with a view, October 13, 2018 –March10, 2019, The Bass. Photography by Attilio Maranzano. Image courtesy the artist and The Bass.

Paola Pivi,"Yee-Haw" 2015, Photo: Hugo Glendinning, Courtesy Galerie Perrotin

#4-Paola Pivi: What goes round - art comes round, 2010 24 fake fur rugs. Dimensions according to the space/Courtesy Galerie Perrotin

Paola Pivi, "How I Roll" 1999, Photo: Attilio Maranzano, Courtesy Galerie Perrotin

Trulli
Paola Pivi:Art with a view, October 13, 2018 –March10, 2019, The Bass. Photography by Attilio Maranzano. Image courtesy the artist and The Bass.
Trulli
Trulli
Paola Pivi:Art with a view, October 13, 2018 –March10, 2019, The Bass. Photography by Attilio Maranzano. Image courtesy the artist and The Bass.
Trulli
Trulli
Paola Pivi:Art with a view, October 13, 2018 –March10, 2019, The Bass. Photography by Attilio Maranzano. Image courtesy the artist and The Bass.
Trulli
Paola Pivi:Art with a view, October 13, 2018 –March10, 2019, The Bass. Photography by Attilio Maranzano. Image courtesy the artist and The Bass.
Trulli
Trulli
Paola Pivi,"Yee-Haw" 2015, Photo: Hugo Glendinning, Courtesy Galerie Perrotin
Trulli
#4-Paola Pivi: What goes round - art comes round, 2010 24 fake fur rugs. Dimensions according to the space/Courtesy Galerie Perrotin
Trulli
Paola Pivi, "How I Roll" 1999, Photo: Attilio Maranzano, Courtesy Galerie Perrotin

# MIAMI Paola Pivi, actuellement présentée au nouveau Bass Museum de Miami est une artiste libre et engagée qui sait par ses pièces, souvent monumentales, laisser des souvenirs indélébiles dans nos mémoires collectives.

Ainsi, on se rappelle ce G-91, petit avion de combat inversé placé à l’entrée du Pavillon Italien lors de la Biennale de Venise 99 et qui permit sans doute largement à l’Italie de remporter le très convoité Lion d’Or du meilleur pavillon national. Ou encore, en 2015, cette convocation d’un attelage de pur-sangs au premier étage de la Tour Eiffel. Invitée par l’héritière Eiffel, cavalière émérite, à l’occasion du Longines Paris Eiffel Jumping, elle réalisait une performance improbable et pétrie de cette liberté qui fait  sa signature. Elle fixait la présence inédite de ces chevaux sur de magnifiques clichés présentés à la galerie Perrotin.

Mais aujourd’hui ce sont ses ours polaires recouverts de plumes colorées, roses, rouges, jaunes qui s’imposent, escaladent les murs, déambulent nonchalamment dans les superbes salles nouvellement rénovés du Bass, dont on avait redécouvert avec joie l’an dernier à l’occasion de Miami Art Basel, les volumes et les jeux de lumières lors de l’exposition dédiée à Ugo Rondinone.

Chacune de ses oeuvres est une réflexion au long cours, une lente infusion qui nous ouvre à une interprétation, une appropriation des symboles culturels, de manière instinctive. Elle impose dès 1997, ses questionnement et relève des défis expérimentaux, du renversement d’un camion grandeur nature à la composition d’une sculpture humaine de cent chinois qui pose la question de l’identité individuelle telle qu’on la conçoit en Occident.

Et c’est bien l’instinct qui l’anime et lui permet de vivre pleinement son art. Un art qu’elle pratique avec des objets ou des personnes de la vie quotidienne mais dont la composition se charge d’une grande poésie visuelle et qui éveille incontestablement notre curiosité.

Une exposition à ne pas manquer dans le cadre de Miami Art Basel et visible jusqu’en mars 2010.

A noter que la galerie Perrotin présentera durant Miami Art Basel la pièce « What goes round-Art comes round » de Paola Pivi au côté de pièces de ván Argote, Daniel Arsham, Hernan Bas, Sophie Calle, Wim Delvoye, Jens Fänge, Bernard Frize, gimhongsok, Laurent Grasso, Zach Harris, Hans Hartung, Thilo Heinzmann, John Henderson, Leslie Hewitt, Gregor Hildebrandt, Bharti Kher, Lee Bae, Julio Le Parc, MADSAKI, Fahrad Moshiri, Gabriel de la Mora, Takashi Murakami, Jean-Michel Othoniel, Paola Pivi, Claire Tabouret, Gabriel Rico, Claude Rutault, Cinga Samson, Park Seo-Bo, Aya Takano, Xavier Veilhan and Pieter Vermeersch. 

 

The Bass Museum of Art
2100 Collins Avenue 
Miami Beach, FL 33139
305. 673. 7530

 

Galerie Perrotin

Booth D24

Art Basel Miami Beach

December 6-9, 2018

1901 Convention Center Drive

Miami Beach, Floride

Opening hours:  Thursday: 3pm – 8pm Friday, Saturday: 12pm – 8pm Saturday: 12pm – 6pm

Lili Tisseyre

Journaliste puis directrice de production, Lili Tisseyre dirige la création et la gestion éditoriale des premiers contenus web pour les émissions de télé-réalité du groupe Endemol au début des...

Voir le profil de l'auteur

Plus d'articles Art contemporain

A lire aussi

#PARIS Picasso-Rutault. Grand Ecart est un dialogue entre deux processus créatifs différents. Jusqu’au 24 mars, le Musée National Picasso-Paris confronte une vision plus traditionnelle de la peinture, toile  achevée et signée du maitre Picasso…
#PARIS Lorsque deux musées questionnent le sens et la place de l’hospitalité dans notre société, cela donne Persona Grata, un regard croisé entre deux démarches curatoriales qui se rencontrent et se passent le relai de…
#MIAMI On avait découvert l'esthétique très symbolique du Black Art lors de l'exposition "Soul of a Nation" à la Tate Modern en septembre 2017 puis cet été au Brooklyn Museum. A l'occasion de…