La collection Saint Laurent de Mademoiselle Deneuve à l’encan
19.01.19
Lili Tisseyre

#PARIS  Mademoiselle Deneuve, comme on l’appelle encore dans la Maison Yves Saint Laurent  se sépare d’une (grande?) partie de sa garde robe YSL et s’apprête à la disperser sous le marteau de Christies Paris. Fin d’une époque?

Femme libre et libérée par le vestiaire admirable que lui a constitué, tout au long de sa profonde et sincère amitié, l’homme de goût Yves Saint Laurent, ce sont environ 300 pièces qui seront vendues aux enchères jeudi 24 janvier et en ligne jusqu’au 30 janvier.

Alors que la fashion week parisienne bat son plein, et qu’on peut parfois s’interroger au sortir des catwalks, de l’inconsistance de ce qu’on vient de voir, la forme primant sur le fond, un retour à la plus simple élégance est de la plus grande fraicheur.

Plongez, non pas dans la cohue des boutiques qui soldent leurs invendus aux alentours, mais dans l’univers glamour de cette icône, femme réservée et ambassadrice du chic français. Plus qu’une histoire d’amitié qui lie ces deux âmes sœurs, c’est une histoire de la France qui nous est révélée au travers des créations de l’un et de la collection de l’autre.

Dans une scénographie quasi muséale, la Maison Christies a su adapter ses salons pour mettre en valeur les pièces somptueuses de cette collection inédite. Nous voici ici au pied d’un podium, ou là, au cœur d’un vestiaire rêvé qui rassemblent tailleurs et blouses, robes cocktail, robes et vestes de velours à la coupe impeccable, aux épaules parfaites.

Plus qu’une garde-robe de rêve, parfaitement maitrisée et équilibrée, c’est un certain regard sur la mode, un art de vivre, le récit d’une époque qui s’écrit sous nos yeux, qui nait avec « Belle de jour » et la petite robe noire de cette jolie bourgeoise qui s’ennuie, et nous guide jusqu’aux dernières pièces sorties des ateliers en 2002.

Mademoiselle Deneuve ne s’habille pas seulement en Yves Saint Laurent, elle en est l’incarnation: élégante avec un simple paletot de cachemire et robe en jersey que le styliste intègre dès ses premières créations dans le vestiaire des femmes, en sirène hollywoodienne vêtue dans un fourreau lamé or pour monter les marches de Cannes ou dans l’iconique smoking noir, immortalisé par Helmut Newton.

La vente comprend environ trois cents pièces, réparties en deux vacations, l’une dans les salons parisiens de Christie’s, la seconde en ligne. Toutes les pièces sont visibles jusqu’au jeudi 24 janvier 12H00 à Paris avenue Matignon. Certaines pièces sont proposés avec des prix de départ en dessous de 300 euros.

Et si, pour une poignée de dollars, s’offrir un petit bout de mythe n’était plus un rêve inaccessible?

 

 

Christie’s

Collection Catherine Deneuve Yves Saint Laurent

9 Avenue Matignon

24 Janvier à 14h30 (Lots 1 – 128)

catalogue vente en salon

Catalogue Vente online Catherine Deneuve Yves saint Laurent

23 au 30 janvier